La programmation Neuro Linguistique : une définition

La PNL est un ensemble coordonné de connaissances et de pratiques dans le domaine de la psychologie fondées sur une démarche pragmatique de modélisation, en ce qui concerne la communication et le changement. Elle a été élaborée par Richard Bandler et John Grinder dans les années 1970, aux États-Unis. Définition selon Wikipédia. (1)

Le terme de programmation neuro-linguistique intègre les trois composantes fondamentales de l’expérience humaine : la neurologie, le langage et nos programmations. Étant donné que le système neurologique régule le fonctionnement de notre corps, le langage détermine notre manière d’interagir avec les autres, et nos programmes déterminent le modèle du monde que nous créons.

La pnl – décrit « comment les intéractions entre la pensée et le langage organisent le fonctionnement de notre corps et de nos comportements et les résultats que nous obtenons. » Robert Dilts.

La pnl est une école de pensée pragmatique qui concerne les divers aspects du fonctionnement et développement humain :

  • les compétences comportementales dans un environnement (nos actions),
  • les processus cognitifs et la pensée stratégique (la direction de nos actes),
  • notre système de valeurs (nos motivations) et de croyances (nos permissions),
  • notre identité (notre rôle et notre mission),
  • et notre système d’appartenance (notre vision).

De quoi traite la programmation neuro linguistique ?

Un accompagnement PNL propose des modèles d’action pour expérimenter et développer les compétences techniques et humaines nécessaires à la réalisation de vos objectifs et projets professionnels.

Elle traite :

  • D’abord, la communication. Les excellents communicants ont un pouvoir sur eux-mêmes, car ils se donnent les moyens d’atteindre les objectifs qu’ils se fixent. L’impact sur soi conditionne l’impact sur les autres, la construction de relations de confiance avec plus de personnes, de métiers et de cultures. En découlent de nouvelles possibilités, des actions à mener pour obtenir des résultats satisfaisants et des bénéfices à savourer et à partager.
  • Ensuite, l’apprentissage. Un environnement instable sollicite sans cesse de nouvelles ressources et un apprentissage permanent. Apprendre en transférant la structure de notre propre excellence d’une situation à une autre, ou apprendre en modélisant l’excellence des personnes qui nous entourent.
  • Enfin, le changement. Il permet aux individus et aux organisations d’établir un nouvel équilibre entre les exigences externes et internes. Un équilibre plus aligné, plus stable est générateur d’une plus grande énergie et performance.

Sources : L’institut Repère, Image mise en avant


Je souhaite me faire rappeler pour avoir plus d’informations :

 Mon premier RDV Gratuit 

Catégories : Le Blog

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *